Checklist pour toiletter votre chien

Chiot checklist toilette
Puisque les chiots commencent à muer vers 11 mois et que leur poil pousse jusqu'à environ 15 mois, c’est le bon moment pour chercher un bon toiletteur. Il y a de nombreux avantages à bien toiletter votre chien tout au long de sa vie. Même si vous faites appel à un professionnel, il faut que vous le toilettiez toutes les semaines pour que sa peau et son pelage soient en bonne santé. Le nombre de visites chez un professionnel dépend bien entendu du type de pelage de votre chien.

Puisque les chiots commencent à muer vers l’âge de 11 mois, et que leur poil continue à pousser jusqu’au 15ème mois, c’est le bon moment de chercher un toiletteur qui restera le vôtre sur le long terme. Avoir un chien bien toiletté présente de nombreux avantages. Le plus évident est qu’il y a moins de poils sur les tapis et les meubles, mais cela encourage aussi un lien fort entre votre chiot et vous.

Les chiots toilettés ont moins de risques d’allergies de la peau, de parasites et de nœuds. C’est aussi une opportunité régulière d’inspecter votre chiot pour voir s’il y a des poussières, des tiques, des puces, des coupures, des égratignures et des bosses. Et le toilettage conserve la fraîcheur et votre chiot se sent mieux.

Il vaut mieux faire le toilettage ou emmener votre chiot au toilettage régulièrement. Même si vous allez chez un toiletteur, il faut que vous le toilettiez régulièrement toutes les semaines pour vous assurer que sa peau et son poil sont en parfaite santé. C’est le poil de votre chien qui vous indiquera à quelle fréquence vous devez aller chez le toiletteur.

Un caniche devrait être toiletté toutes les 4-6 semaines, un Husky de Sibérie environ tous les deux mois alors qu’une race comme le Labrador Retriever n’a besoin de toilettage que tous les trois-quatre mois environ. Il y a plusieurs choses à garder à l’esprit lorsque vous toilettez votre chiot vous-même ou lorsque vous l’emmenez chez le toiletteur.

Toiletter chez vous

Bain – Le bain détache le sous-poil et contribue à enlever tout corps étranger de votre chiot. Si vous lavez votre chiot tous les mois, prenez un shampoing à la farine d’avoine qui apaise la peau.

Après-shampooing – Les chiens ont besoin d’un après-shampoing pour rendre leur poil plus doux et éviter les nœuds. Il permet aussi de contrôler la mue. Utilisez toujours un produit naturel qui contient peu ou pas de parfum parce que certains chiens sont allergiques aux additifs.

Séchage – Utilisez des serviettes super absorbantes – il y en qui sont conçues tout exprès pour le toilettage. Il y a aussi une pièce que vous pouvez fixer sur votre aspirateur et qui sèche rapidement, mais peut effrayer certains chiens.

Brossage – Commencez pendant que votre chiot est encore humide. Il existe différentes brosses pour chiens. Pour brosser un chien à poils longs, commencez par le sous-poil avec une brosse solide comme une brosse en métal. Puis brossez le sur-poil avec une brosse comme la Furminator qui brosse aussi le sous-poil court.

Coupe – C’est long pour votre chiot, donc faites preuve de patience et corrigez-le gentiment. On vend des ciseaux spécifiques pour le toilettage dans les bonnes animaleries et en ligne. C’est une étape délicate sauf si vous êtes coiffeur et il vaut sans doute mieux faire appel à un toiletteur pour les chiens à long poil.

Couper les ongles – A ce stade votre chiot est fatigué d’être entre les mains du toiletteur. Commencez doucement, un ongle à la fois jusqu’à ce qu’il s’habitue. Ayez toujours de la poudre styptique à portée de main au cas où votre main glisserait et donnez-lui des friandises.

Comment aider votre toiletteur

Chien checklist toiletterSi vous décidez d’emmener votre chiot chez un toiletteur pour la plus grande partie du toilettage, il y a des choses qui l’aideront dans sa tâche et aideront votre chien à se sentir plus à l’aise. Emportez un objet familier, comme la couverture ou un jouet de votre chiot et demandez au toiletteur de garder cet objet à proximité. Essayez de lui envoyer des signaux calmants en y allant et lorsque vous le laissez, n’en faites pas toute une histoire. Choisissez un toiletteur qui accepte de venir avant et de laisser votre chiot flairer et s’habituer à lui. Si le salon de toilettage vous donne l’impression du travail à la chaîne, partez et allez voir ailleurs.

Durant le toilettage, vous et le toiletteur devrez rester calmes et encourageants avec beaucoup de félicitations et des friandises pour récompenser votre chiot et le distraire. Cherchez un toiletteur qui a de l’expérience et qui vous est recommandé par un ami, par exemple. Assurez-vous aussi que le toiletteur a l’expérience de votre type de chien. Demandez à assister à une session de toilettage pour voir quel rapport il a avec ses clients.

Gardez à l’esprit que, même si vous sautez une session de toilettage, cela peut entraîner des nœuds, même chez certains chiens à poils courts, et dans les nœuds il peut y avoir des agents d’irritation. Ils peuvent s’infecter ou créer des abcès. Vous pensez sans doute que vous pouvez repousser le brossage, mais n’oubliez pas qu’un chien bien toiletté est en meilleure santé, plus gai et peut se pavaner dans un parc pour chiens.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.