Comment éviter les bagarres de chiens

Chiot bagarre
Tous les chiens peuvent se battre un jour, même votre bichon maltais si bien élevé. Les bagarres de chiens à l’extérieur sont souvent causées par une dispute concernant le territoire. Les bagarres peuvent se produire dans un parc pour chiens, entre chiens vivant sous un même toit ou vraiment n’importe où lorsque votre chiot rencontre un autre chien. De nombreux signes doivent vous avertir qu’un chiot est prêt à se battre avant le début. Les reconnaître et les identifier peut vous aider à éviter une bagarre. Informez-vous sur les manières d’éviter une bagarre.

En tant que maître de chien, vous détestez sans aucun doute le concept des combats de chiens. Au cours des dernières années, diverses organisations humanitaires et les refuges se sont concentrés sur la démolition des scènes pour combats de chiens.

Lorsque nous pensons combats de chiens, certaines races qui sont élevées spécifiquement pour combattre, viennent immédiatement à l’esprit. Cependant toute race peut se battre, même un bichon maltais tout doux. Certaines races sont connues pour se battre facilement comme les terriers, les bouledogues, le Chow Chow, les boxers, les huskies, les bergers et les rottweilers.

Les bagarres de chiens qui ont lieu hors combats organisés commencent en général pour une dispute concernant le territoire. Elles peuvent aussi se développer si un chien essaie d’affirmer sa domination sur un autre, ce qui est très préoccupant à cet âge. Les bagarres de chiens peuvent avoir lieu dans un parc pour chiens, entre chiens dans la même maison ou en fait n’importe où le chiot peut entrer en contact avec un autre chien. De nombreux signes indiquent qu’un chiot se prépare à se battre avant la bagarre. Les connaître et les identifier peut vous aider à éviter une bagarre. Il y a aussi un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour éviter une bagarre.

Signes qu’un chiot s’apprête à se bagarrer

  • Poil dressé – C’est le poil qui commence à la base du cou de votre chiot et descend jusqu’à son épaule. Le poil est dressé lorsqu’un chien est irrité, a peur ou est nerveux.
  • Babines – S’il retrousse les babines, c’est un signe que votre chiot est prêt à mordre.
  • Tête – Si votre chiot porte sa tête ni haute, ni basse, cela peut être interprété comme un signe.
  • Position – Avant une bagarre, la position d’un chien se raidit et il est presque paralysé.
  • Distractions – Votre chien va soudain se focaliser sur sa mission et rien ne le distraira de son action.
  • Grognement – Un chien qui est prêt à se bagarrer est soit silencieux, soit il émet un grognement sourd.

Eviter les bagarres de chiens

  • Dressage à l’obéissance – C’est plus important que tout. Entraînez votre chiot tous les jours et travaillez plus spécifiquement les ordres comme “Stop”, “Pas toucher” et “Regarde-moi”.
  • Faites du bruit – Dès que vous percevez les signes d’une bagarre naissante, faites un bruit avec une boîte remplie de pièces ou un sifflet.
  • Nourrissez-le seul – Nourrissez toujours votre chiot dans un endroit séparé.
  • Félicitez – Comme toujours, féliciter est aussi important que de corriger. Félicitez votre chiot pour toute bonne interaction avec les autres chiens.
  • Renforcez la meute – En tant que chef de meute, vous devez toujours sortir de la maison en premier, pouvoir faire bouger votre chiot d’un canapé ou d’un lit quand vous voulez, pouvoir lui prendre sa nourriture.
  • Évitez les situations tendues – ne laissez pas d’autres chiens s’approcher du vôtre quand il est en laisse à moins d’y être prêt. N’approchez jamais d’un autre chien attaché avec votre chiot. Repérez les signes d’avertissement chez les autres chiens et maintenez votre chiot à distance.
  • Rencontrez et saluez – Il vaut mieux que les chiens soient en laisse ou en liberté lorsqu’ils se rencontrent. S’il est en laisse, donnez-lui un peu de jeu et ne tirez pas trop. Surveillez et dès qu’un signe apparaît, tirez votre chiot vers l’arrière.

Si votre chiot se bagarre, il y a des choses que vous pouvez faire rapidement. D’abord, restez calme – c’est dur, mais c’est primordial. Ensuite, chaque maître devrait tirer son chien par les pattes arrière pour les éloigner les uns des autres. Mettez immédiatement votre chiot à la laisse et partez. Ne vous laissez pas aller à crier et hurler sur votre chiot et au lieu de cela, remettez-le à sa place dans la meute avec des ordres comme “au pied”, “assis”, “couché” et “pas bouger”.

Il se peut qu’un chien se bagarre une fois et que cela ne se reproduira plus jamais. Mais souvent, un bagarreur reste un bagarreur. Si ce problème persiste, trouvez un éducateur canin qui est spécialisé dans l’agressivité des chiens. Utilisez la règle du “ramassez” et enlevez tous les jouets sauf si un seul chien joue. Et en renforçant votre place en tant que chef de meute, cela contribuera considérablement à éviter les bagarres de chiens.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.