Huit façons de gérer l’angoisse due à la séparation

Chiot angoisse séparation
L’anxiété due à la séparation c’est simplement votre chiot qui a peur ou qui s’agite quand vous n’êtes pas là. On trouve ce syndrome très fréquemment chez les chiots qui n’ont pas été socialisés tôt et correctement, mais même un chiot bien adapté à cet âge, peut souffrir d’anxiété due à la séparation. Et cette anxiété peut faire son apparition après des mois sans problème. Pour soulager votre chiot, il faut essayer de comprendre pourquoi cette anxiété se produit.

Si la première chose que vous voyez quand vous rentrez de votre sortie est du papier WC déchiqueté partout sur le sol ou le canapé avec un morceau en moins, vous avez peut-être rencontré l’angoisse canine due à la séparation. L’angoisse due à la séparation n’est rien d’autre que votre chiot qui commence à avoir peur ou qui devient nerveux lorsque vous n’êtes pas là. Cela se remarque la plupart du temps chez les chiots qui n’ont pas été socialisés dès leur plus jeune âge, mais des chiots qui sont bien adaptés peuvent, à cet âge, souffrir d’angoisse due à la séparation. Et elle peut subitement surgir après des mois sans aucun problème.

Parmi les signes d’angoisse due à la séparation, on remarque :

  • une tendance à la destruction,
  • le halètement,
  • un chiot triste,
  • des accidents de propreté,
  • il se lèche exagérément le poil,
  • aboie beaucoup lorsque vous êtes absent,
  • un comportement agressif au moment où vous partez.

Peu importe la durée de votre absence pour un chien qui n’a pas la même perception du temps que les hommes. Votre chiot sait quand il est l’heure de manger et de se promener parce que ces choses-là font partie de son rythme circadien, mais il ne sait pas si cela fait 10 minutes ou trois heures. Pour soulager son angoisse, il faut comprendre pourquoi elle se produit.

Causes de l’angoisse due à la séparation

  • Changement : Tout changement dans la routine d’un chiot peut provoquer une angoisse qui surgit lorsque vous êtes absent.
  • Chien chef de meute : Si votre chiot ne sait pas que vous êtes le chef de meute, il peut prendre ombrage du fait que vous ayez quitté la maison sans sa permission.
  • Education négative : Si vous éduquez votre chien en utilisant la crainte, vous envoyez des signes mixtes et lorsque vous sortez, il n’a pas le courage de rester seul.
  • Traumatisme : Tout traumatisme dont souffre un chien, que ce soit des bruits forts ou une maladie, peuvent augmenter la difficulté d’un chiot à se sentir à l’aise quand on le laisse seul.
  • Ennui : Les chiens ne s’ennuient pas vraiment comme nous parce qu’ils ne pensent pas à ce qu’ils préféreraient faire. Mais l’inactivité peut faire qu’ils recherchent quelque chose à faire, comme déchirer le tapis.

Solutions à l’angoisse due à la séparation

caisse chien proprete

  1. Mettez-le dans sa caisse – Cela peut soulager beaucoup d’angoisse parce qu’un chiot se sent en sécurité dans un environnement de type tanière. Mais il peut également y avoir des signes d’angoisse sociale lorsqu’il est dans sa caisse.
  2. Faites appel à un promeneur de chiens – Parce que les chiens adoptent facilement une routine, cela peut aider à soulager son angoisse.
  3. Médicaments – L’angoisse due à la séparation peut être causé par la chimie du cerveau. Cela s’accompagne souvent de TOC (troubles obsessionnels compulsifs). Certaines races comme le bull-terrier, y sont prédisposés. Des médicaments anti-stress peuvent aider.
  4. Régime alimentaire – Vérifiez bien que votre chiot reçoive suffisamment de gras. S’il n’en mange pas assez, il peut avoir un dysfonctionnement neurologique. Donnez également à votre chiot des aliments qui ne contiennent pas d’additif et de conservateur et évitez qu’il mange du sucre.
  5. Entrez et sortez discrètement – Ne faites pas toute une affaire de votre départ et de votre retour. Ne faites pas attention à votre chiot lorsque vous entrez ou sortez et soyez calme et paisible.
  6. Fatiguez-le – Plus il fait d’exercice, plus il sera calme.
  7. N’éteignez pas la télé – Un bruit de fond peut réconforter votre chiot. Et laissez des programmes sur les animaux.
  8. Ne rangez pas les jouets – L’ennui n’est en général pas un problème si vous lui laissez des Kongs remplis de friandises et des jouets interactifs. Vous trouvez même aujourd’hui un Kong programmable qui distribue le contenu à certains moments – cela occupera votre chiot pendant presque toute la journée.

Si vous mettez déjà votre chiot dans une caisse et s’il fait tout de même preuve d’angoisse due à la séparation, il y a des choses à faire. Laissez-lui des jouets en caoutchouc dur qu’il va pouvoir mâchouiller ou un Kong rempli de friandises ou des jouets interactifs.

Laissez sa couverture préférée dans sa caisse, mais ne la lavez pas trop souvent. Votre chiot est réconforté par l’odeur (même si ce n’est pas votre cas). Mettez un réveil tout près. Cela facilitera le sommeil des chiots les plus jeunes, mais cela calmera les chiots plus âgés qui sont angoissés.

Les signes d’angoisse due à la séparation peuvent ne pas vraiment indiquer une angoisse due à la séparation. Votre chiot fait peut-être tout simplement des bêtises. Ou quelque chose lui a fait peur pendant que vous étiez parti et il essaie de creuser le canapé pour trouver un trou de sécurité. Essayez de voir si ces signes apparaissent souvent. Si ce n’est pas fréquent, ce n’est sans doute pas une angoisse due à la séparation.

Une autre chose à faire est de filmer ses activités ou de sortir de la maison et de rentrer sans qu’il vous voie pour le surveiller par une fenêtre. Si votre chiot souffre d’angoisse due à la séparation, soyez patient et travaillez avec lui. C’est un problème qui peut être résolue par quelques modifications.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.