Comment gérer l’incontinence canine

Chiot incontinence
Incontinence signifie tout simplement que votre chien ne contrôle pas ses urines. C’est totalement différent du chien qui marque son territoire, ce qui est un acte volontaire dont l’objectif est de disséminer son odeur tout autour. C’est également différent de l’urination de soumission, ce qui est un problème de comportement. Voici diverses choses que vous pouvez faire pour remédier au problème.

Si vous avez remarqué une petite flaque là où votre chiot était assis ou couché, vous êtes peut-être face à un problème d’incontinence urinaire du chien. L’incontinence ne se trouve pas uniquement chez les chiens plus âgés – elle peut apparaître dès huit mois et indifféremment chez les mâles et les femelles.

Cela signifie essentiellement que votre chiot ne contrôle pas sa vessie. C’est tout à fait différent de marquer son territoire, ce qui est un acte volontaire destiné à envoyer son odeur aux alentours. C’est également différent d’une urination de soumission qui est un problème de comportement. L’incontinence est involontaire et le chien n’en est généralement pas conscient.

Cela peut prendre un petit temps pour percevoir que votre chiot est incontinent, en particulier parce que ce n’est pas un problème que le maître associe à un chiot. Il n’y a pas que les urines, mais vous remarquerez sans doute des symptômes plus subtils comme des gouttes de liquide près de votre chiot, une faiblesse ou une certaine nervosité. Puisque l’incontinence est involontaire, il ne faut pas le gronder. Heureusement, il y a des choses à faire pour remédier au problème.

Pourquoi l’incontinence urinaire se produit-elle ?

Chiot incontinenceStérilisation et castration – La castration et la stérilisation peuvent être causes d’incontinence chez le chien, parfois des mois après l’intervention.

Défaut de naissance – Certaines races sont plus prédisposées à l’incontinence comme défaut. Parmi elles les Labrador, les Caniches nains et les Corgis.

Vie dans la maison – Parce que les chiens passent tant de temps à l’intérieur, le risque d’incontinence augmente.

Incontinence hormonale – réactive – Cela se produit quand les hormones du chien ne fonctionnent pas correctement.

Sténose vulvovaginale – elle se produit chez les femelles et c’est le vagin qui est rétréci à l’endroit où il rejoint l’urètre.

Gérer l’incontinence urinaire du chien

La première mesure à prendre est d’emmener votre chiot chez le vétérinaire pour un examen. Mentionnez absolument tout ce que vous avez remarqué concernant le problème, la fréquence, combien d’urine, les opérations de votre chiot lorsque ce problème est apparu. Votre vétérinaire choisira le meilleur traitement, mais la tactique la plus courante est de prescrire un médicament comme l’Imipramine. Certains pensent que c’est un traitement à vie, mais vérifiez tous les six mois environ. Habituez-le à ne plus prendre le médicament et voyez si l’incontinence réapparaît. Ce sera peut-être le cas, et alors vous lui redonnerez le médicament, mais ce ne sera peut-être pas le cas. Parfois le problème disparaît tout seul.

Chez vous, vous pouvez trouver des manières créatives pour gérer l’incontinence. Mettez des couches là où votre chiot s’assied ou se couche d’habitude. Ayez toujours des produits de nettoyage à portée de main dans les endroits où cela se produit en général. En dernier recours, mettez des couches à votre chiot.

Les femelles sont plus prédisposées que les mâles à l’incontinence, avec environ 20% d’entre elles qui souffrent de ce problème. Cela peut avoir été causé par la castration ou la stérilisation, mais ce n’est pas une raison pour ne pas y avoir recours puisque l’incontinence se traite. Les autres avantages de santé et de comportement lorsque vous y avez recours dépassent, et de loin, le risque de l’incontinence.

Les chiens ne sont pas gênés comme nous, donc votre chiot ne souffrira pas psychologiquement de son incontinence. Certains chiens peuvent toutefois relier le fait qu’il y a un peu d’urine à côté d’eux à un petit accident et ils peuvent paraître honteux. C’est pour cela qu’il faut être patient. Souvenez-vous que ce n’est pas voulu, ni dangereux. Lavez son lit ou vaporisez le canapé et faites comme d’habitude.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.