Comment protéger son chien du froid ?

Protéger un chien du froid

Pour permettre à un chien de supporter le froid hivernal sans trop modifier ses habitudes quotidiennes, nous devons prendre en compte de nombreux critères. En effet, toutes les races de chiens ne réagissent pas de la même manière au froid, et chaque région a un climat qui lui est propre.

Cependant, l’identification de ces deux caractéristiques ne suffit pas à mesurer la sensibilité d’un chien au froid. Car deux chiens de même race et vivant dans une même ville peuvent ressentir d’une manière différente le froid, tout simplement parce que leur mode de vie est différent. L’un dormant dans une niche et vivant dehors toute l’année, l’autre ayant été éduqué depuis tout petit à dormir dans la maison de ses maîtres et à faire de petites promenades quotidiennes.

L’âge de l’animal ou son état de santé fait également partie de ces facteurs qui vont vous aider à prendre les décisions adéquates pour le bien-être de votre chien.

Sommaire

La protection de votre chien contre le froid inclut une réflexion sur le choix de la niche, sur l’équilibre de l’alimentation, sur l’adaptation de ses habitudes quotidiennes, sur l’usage de vêtements et de chaussons ou encore sur les soins à lui prodiguer durant cette saison.

Quels sont les chiens qui résistent le mieux au froid ?

La vigilance du propriétaire

Les chiens sont des animaux rustiques qui, d’une manière générale, résistent très bien au froid. En tout cas, mieux que l’homme. Sauf qu’un chien peut aussi attraper un petit « rhume », qu’il ne supporte pas des températures excessivement basses et que s’il ne dispose pas d’un espace fermé comme une niche ou un emplacement dans un garage isolé, il ne parviendra pas à se protéger du froid.

Une forte chute des températures peut alors lui être fatale. Précisons aussi qu’une personne qui sort très chaudement vêtue ressentira moins le froid que son chien. Vous devez donc toujours rester attentif aux signes qui annoncent une faiblesse ou le commencement d’une maladie.

Les races

Chiot neigeLes chiens qui ont un poil long et dense sont ceux qui résistent le mieux au froid et notamment quand ils sont originaires des pays nordiques comme le Chow-Chow, le Husky, le Léonberg ou le Terre-Neuve. À l’inverse, les chiens qui ont un poil ras comme le lévrier ou le yorkshire seront plus sensibles au froid.

La condition générale

Outre la race et l’âge, la prédisposition à certaines maladies sont aussi des facteurs qui vont influer sur la sensibilité du chien. Les chiots et les chiens âgés sont plus sensibles au froid qu’un chien qui est dans la force de l’âge.

On renforcera donc toujours les arrangements habituels que l’on prend pour un chien quand on les destine à des chiens plus faibles.

Quelle est l’influence de l’environnement et des modes de vie ?

Bien que chaque race de chien soit plus ou moins prédisposée à supporter le froid, le mode de vie de l’animal peut peser de façon plus importante sur sa sensibilité aux changements météorologiques.

L’environnement et le froid

Chaque région de France a un climat qui lui est propre. Ainsi, quand on entend un habitant dire : « Il fait froid » cela n’a pas la même signification au nord qu’au sud, en montagne qu’en bord de mer ou dans une plaine désertique par rapport à un centre-ville.

Et s’il fait la même température dans deux endroits différents, il suffit que dans le premier lieu souffle un vent glacial et que dans le second, il n’y ait pas de vent, pour que des conditions environnementales à priori identiques se révèlent être tout à fait opposées.

Le chien vivant dans la zone venteuse aura une plus grande déperdition de chaleur que le chien vivant dans le second endroit. Précisons aussi qu’un chien supporte plus facilement un froid sec qu’un froid humide.

Les modes de vie

Un chien qui vit à la campagne et au plein air toute l’année supporte des températures très basses alors que les chiens qui vivent toute la journée dans des appartements cosy et chauffés y seront plus sensibles. Entre ces deux profils, on trouve le chien qui passe son temps entre le jardin et le salon de la maison, mais qui dort dehors.

Il faut bien comprendre le terme « dormir dehors » quand on l’applique à un chien. Cela ne veut pas dire que l’animal dort n’importe où, en plein air et à la belle étoile. Un chien qui dort dehors doit avoir une niche pour le protéger, laquelle doit être installée dans un lieu adéquat.

Aucun chien ne dort jamais vraiment dehors, sauf peut-être les chiens de berger les plus résistants. Toutefois, même le berger de Beauce apprécie une niche pour dormir.

Comment choisir une niche ?

Généralement, la niche d’un chien a la forme d’une maison. Elle a un toit, une porte et certaines sont même dotées de détails purement décoratifs comme une cheminée ou une fenêtre en trompe-l’œil. Mais avant de vous pencher sur l’aspect extérieur de la niche pour votre chien, il vous faut d’abord lister les éléments déterminants dans le choix de cette structure.

Quelle matière pour votre niche ?

Niche chien plastiqueDepuis toujours, les niches sont en bois. Ce matériau naturellement isolant est parfait pour tempérer la maisonnette de votre chien en toute saison.

En été, placée dans un endroit ombragé, elle offrira de la fraîcheur à votre chien. En hiver, placée dans un lieu protégé du vent, elle conservera la chaleur de l’animal.

La niche en plastique devient de plus en plus populaire. Elle est plus légère, sa durabilité est incontestable, elle demande peu d’entretien et elle se décline sous une multitude de coloris qui vont du classique au très fun.

Chacun de ces matériaux a donc ses avantages et ses inconvénients. C’est à vous de choisir. Toutefois dans des régions où les écarts de températures sont importants durant l’année, la niche en bois sera préférable pour des animaux qui dorment dehors.

L’isolation de la niche pour chien

niche chien boisL’isolation doit être l’un des premiers critères de votre choix. Pour que la niche soit fraîche en été et chaude en hiver, elle doit disposer d’une ventilation.

Celle-ci peut consister en une simple ouverture grillagée, toutefois, il faut s’assurer que ce ne sera pas un passage pour le froid ou pour la pluie. Afin que le plancher de la niche ne soit ni humide ni glacial, il faut surélever la structure afin qu’elle ne soit pas en contact avec le sol.

Soit le modèle que vous achetez est équipé de pieds soit vous devrez installer des briques pour surélever la niche. Si vous vivez dans une région où les chutes de température sont fréquentes, vous devez choisir une niche qui est équipée d’un renfort isolant.

Elle doit être dotée de double paroi en bois avec un isolant entre les deux épaisseurs. Si vous avez récupéré une vieille niche ou que vous souhaitez la bricoler vous-même, vous devrez fixer vous-même ces matériaux isolants.

L’installation d’une porte battante avec un mécanisme permettant au chien de l’ouvrir facilement avec son museau dans un sens ou dans l’autre est conseillée. En hiver, ce sera réellement un apport avantageux.

Enfin, n’oublions pas que vous pouvez également installer un coussin chauffant sur le sol de la niche afin que votre chien ait chaud dès que vous branchez cet accessoire à une prise. Vous pouvez alors utiliser une rallonge électrique qui court depuis votre maison, toutefois il est plus judicieux d’installer une connexion électrique à proximité qui respecte les normes des prises en extérieur.

La taille de la niche

La taille de la niche est un autre critère déterminant. C’est cette dimension qui va permettre à votre chien d’être réellement au chaud, car c’est la chaleur corporelle de l’animal qui chauffe l’intérieur de la niche.

La niche doit être suffisamment grande pour que votre chien puisse rentrer et sortir ou qu’il puisse se retourner, mais cette niche doit aussi être suffisamment étroite pour que votre chien puisse se blottir et que la chaleur qu’il dégage réchauffe rapidement la niche.

Le positionnement de la niche du chien

Votre chien n’ira dans sa niche que pour y dormir. Il faut donc installer celle-ci dans un endroit calme de votre maison.

Si votre chien est un chien de garde, il faudra que la niche ne soit pas très loin de l’entrée, sans y être collée, afin que le bruit de la rue ne perturbe pas son sommeil et surtout pour ne pas l’inciter à aboyer dès que passe la moindre voiture.

Afin que votre chien ne fasse pas ses besoins partout sur votre gazon, vous pouvez également créer un bac à sable tout près de sa niche et dresser votre chien à aller s’y soulager.

Les niches d’intérieur

Même quand les chiens dorment à l’intérieur de la maison, il est recommandé d’y installer une niche dans une pièce isolée. Cela vous permettra d’imposer à votre chien l’endroit où il doit dormir.

Bien évidemment, les niches d’intérieur n’ont pas besoin d’avoir des propriétés isolantes aussi performantes que celles des niches d’extérieur, sauf si la pièce dans laquelle est placée la niche est un garage froid.

Comment faire pour qu’un chien dorme dans sa niche ?

Il est fréquent de voir une niche dans le jardin des propriétaires des chiens. Il est beaucoup plus rare que le chien de la maison y passe ses nuits.

Le plus souvent, les chiens dorment dans la maison, souvent dans des pièces chauffées, parfois dans un garage. Pourtant, la majorité des propriétaires souhaitent que leur chien dorme dehors. C’est à cet effet qu’ils achètent tous une niche et qu’ils l’installent dans un endroit approprié.

Pourtant, dès le début, leur chien semble éprouvé de la crainte devant cette maisonnette et parfois, il l’ignorera et s’en tiendra à distance.

5 points à respecter pour que votre chien aime sa niche

I) Afin que votre chien se sente bien dans sa niche, vérifiez qu’il n’y a aucune odeur désagréable comme celle des traitements appliqués sur les bois neufs pour les protéger.

II) Placez-y les accessoires et les vêtements avec lesquels votre chien a l’habitude de jouer.

III) Nous avons déjà évoqué le choix de l’emplacement, prêtez-y une attention particulière.

IV) Idéalement, depuis sa niche, votre chien devrait avoir une vue sur l’ensemble de votre domaine, de la porte de votre maison au portail de l’entrée de la propriété.

V) La niche devrait aussi être dans un lieu ombragé et à l’écart des courants d’air.

Eduquer son chien à la niche

Durant les premières semaines de vie de votre chien, il est recommandé de le laisser dormir dans une pièce fermée comme un garage ou un abri de jardin.

Toutefois, les chiots ayant la fâcheuse habitude de tout ronger, il faudra aussi veiller à l’installer dans une vieille caisse en bois afin de le laisser se faire les dents. L’important ici est que vous placiez un coussin dans le fond de la caisse et que le chiot s’habitue à cet accessoire.

Une fois que le chiot aura dépassé cette période, le déménagement vers la niche devra commencer.

Pour que l’animal se sente tout de suite chez lui, placez son coussin habituel dans le fond de la niche ou du panier.

Ne forcez jamais votre chien à rentrer dans sa niche.

Placez-y tous ses objets préférés et attendez.

Il est possible que votre chien les ramène dans leur lieu d’origine et qu’il fasse peu de cas de sa niche.

Il est alors recommandé d’utiliser la nourriture pour l’appâter. Dans un premier temps, placez sa gamelle près de l’entrée de la niche. Chaque jour qui suivra, mettez la gamelle un peu plus à l’intérieur de la niche, jusqu’à ce que votre chien prenne l’habitude d’y manger.

Normalement, il devrait commencer à y dormir rapidement. Il ne vous restera plus qu’à lui réapprendre à manger dehors, ce qui n’est pas gagné d’avance.

Des petites astuces

Parfois, il ne faut qu’un ou deux jours pour apprendre à un chien qu’il doit dormir dans sa niche. Dans d’autres cas, même après des années de pratique, l’animal tentera encore de temps en temps de s’immiscer discrètement dans la maison pour y passer la nuit. Cela dépend de beaucoup de choses.

Il ne faut jamais commencer l’apprentissage de la niche en hiver ou quand il fait froid. Faites-le plutôt au printemps ou au début de l’automne. Si votre chien se tient à distance de sa niche, rapprochez vos séances de jeux de la maisonnette et au besoin, intégrez-la dans vos divertissements.

Comment nettoyer la niche de votre chien ?

Pour que votre chien se sente toujours bien dans sa niche, il faudra la nettoyer régulièrement. Cet impératif doit vous guider dans le modèle de niche qui vous convient. Préférez toujours des structures avec des toits amovibles. Il vous suffira de retirer ce chapeau pour accéder librement à l’intérieur.

Le nettoyage de la niche doit être régulier. Il inclut une désinfection avec un produit approprié afin d’éliminer les parasites et leurs œufs. Dans un premier temps, videz la niche des jouets et du coussin.

Passez un jet d’eau puissant puis brossez avec les produits antiparasitaires. Rincez abondamment avant de faire la même chose avec le coussin. Laissez sécher au soleil avant de tout remettre en ordre.

Idéalement, ce panier sera transportable. Le fait de pouvoir amener le panier avec vous en toute occasion permet à votre chien de toujours dormir dans sa couche même quand il vous accompagne dans vos déplacements. Bien évidemment, cela ne concerne que les chiens de petite taille.

Quels sont les soins dont a besoin un chien en hiver ?

Les soins que l’on prodigue à un chien obéissent généralement à des cycles. Il y a le brossage régulier, le lavage mensuel, la tonte saisonnière, etc. L’hiver est une saison particulière et tous les chiens ne sont pas égaux face à elle. Il faut toutefois rappeler ici que d’une manière générale, les chiens préfèrent les températures froides au climat chaud.

Les soins préventifs

Malgré le froid, les parasites circulent toujours dans la nature. Il faut donc continuer à vermifuger et à traiter votre chien contre les tiques et les puces. Durant cette période, ces petits parasites aiment d’ailleurs être au chaud, dans le pelage des animaux ou dans les maisons. N’hésitez pas à désinfecter la literie de votre chien, mais également vos canapés et vos tapis.

Chien manteau hiverPour les chiens d’appartement, après chaque promenade, il faudra sécher l’animal et principalement son ventre et entre les doigts de ses pattes. Quand il fait vraiment froid, le port d’un manteau pour chien est recommandé.

Les chiens qui passent leurs journées dehors ne vont pas changer leurs habitudes à cause du froid. En cas de très fortes chutes des températures, vous devrez sans doute laisser rentrer votre chien dans un espace chauffé de la maison.

Toutefois, trop épris de grands espaces, votre chien y restera sans doute peu de temps et seulement la nuit.

Durant cette période, on évite généralement de tondre les animaux. On doit par contre continuer à les laver et à les brosser, sauf durant les périodes de très grand froid où le toilettage sera limité à des contrôles et à des brossages. Il est également très important que les vaccins soient à jour.

Les soins curatifs

Les saisons froides sont propices aux maladies. Il n’est pas rare qu’un chien qui sort peu soit victime d’un rhume ou d’une gastro-entérite. Une toux, un essoufflement inhabituel, des diarrhées ou de la fièvre sont des symptômes clairs.

Chez les animaux qui passent beaucoup de temps dehors, c’est surtout un changement dans le comportement qui annonce le développement de ces maladies. ; le chien est léthargique, il perd l’appétit… Dès que ces signes se manifestent, il faut vite emmener votre chien chez le vétérinaire.

Un traitement approprié et du repos durant quelques jours, au chaud et à la maison, remettront sur pieds votre fidèle compagnon.

Comment habiller son chien l’hiver ?

En ville, on voit de plus en plus souvent des chiens avec des manteaux ou des pulls quand il fait froid. Cette habitude a tendance à se convertir en mode, signe que les propriétaires oublient désormais que cet usage est inutile chez les grands chiens à poils denses.

À l’inverse, c’est une mesure indispensable pour les chiens à poil ras et pour les chiens miniatures. Le pull conserve mieux la chaleur, mais le manteau est plus facile à enfiler.

Si vous dressez votre chien et que vous l’inscrivez à des compétitions, un manteau permet aussi de le garder au chaud après l’échauffement ou après l’effort.

Notre sélection de manteaux pour chien :

Manteau pour chien Lola Bobby

Manteau pour chien Lola
Manteau le plus apprécié par les acheteurs de Wanimo.

Ce manteau pour chien Lola Bobby est d’une grande qualité et votre chien appréciera son confort. L’intérieur est en peluche et lui procurera une source de chaleur lors des promenades dehors.

Le tissu est imperméable et coupe-vent. L’ouverture est zippée sur le dos pour laisser le passage de la laisse.
La capuche du manteau Lola Bobby est non amovible et est entourée de fausse fourrure.

Aussi, la fermeture du manteau s’effectue par des boutons de pression avec la ventrière élastique. Un bouton de pression de rechange fourni.

Ce manteau existe soit en noir soit en bordeaux. Il est 100% polyester et est lavable en machine à 30°C. La taille du col est de 6 cm environ.

Manteau pour chien Complice Bobby

manteau pour chien complice
Élu meilleur manteau pour chien en 2015

Le manteau pour chien complice est un vêtement très chaud et très confortable pour votre chien. Le manteau pour chien complice est très facile à mettre grâce à son harnais intégré et à sa fermeture éclair auto-bloquante sur le dos.

Le harnais est intégré et dispose de solides attaches pour la laisse. Le col est doublé et la doublure polaire est très douce. Un autre point utile est le passes pattes pour les pattes avant. Sur le manteau, il y a une petite poche afin d’y mettre des friandises ou des ramasse-crottes.

manteau pour chien compliceVous trouverez ce manteau pour chien complice soit en noir soit en rouge. Il est en 100% polyester et lavable en machine. La taille du col est de 5cm environ.

Bon à savoir : Il existe même le collier assorti

Attention, il est disponible en plusieurs tailles mais la taille indiquée correspond à la mesure en cm entre la base de la queue et le cou de l’animal, hors col.

Faut-il mettre des chaussons d’hiver à son chien ?

Les chaussons sont des accessoires utiles dans de nombreux cas de figure. On imagine toujours que les coussinets des chiens peuvent supporter toutes les situations et tous les terrains.

Il est malheureusement fréquent que cette zone soit blessée par le froid, lors d’une promenade sur des terrains accidentés ou durant de très longues randonnées. Il existe des chaussons pour chaque cas de figure.

Ceux qui protègent du froid ou ceux qui ont une excellente adhérence et qui permettent aux chiens de marcher commodément sur des sols irréguliers. Quand un chien est blessé, et qu’un traitement est appliqué sur ses coussinets, l’usage de ces chaussons sera nécessaire surtout durant les sorties quotidiennes.

Notre sélection

Les chaussons Walker Trixie

Chausson walker trixie
Chaussons pas cher pour chien

Nous vous conseillons les chaussons pour chien Walker Trixie qui peuvent être utiliser de deux manières différentes soit pour prévenir des blessures soit pour cicatriser une blessure déjà existante.

En période de neige, les chaussons sont très utiles pour protéger les coussinets des chiens contre le froid. Il est également préférable de mettre les chaussons aux pattes des chiens lors de longues ballades en montagne ou sur des terrains agressif tels que des pierres ou des rochers.

Les chaussons servent à favoriser la cicatrisation des coussinets qui sont blessés. Les chaussons Walker Trixie sont en néoprène et résistants à l’eau. Ils sont très résistants et anti-dérapants.

Le chien marche normalement car les chaussons sont très souples et ceux-ci se ferment facilement grâce aux bandes « velcro ».

Bon à savoir :

  • si votre chien a un bandage à une patte, il est souhaitable de prendre la taille supérieure.
  • les chaussons sont vendus par paire.

Chaussons de protection Walker Active Trixie

Bottes walker trixie
Chaussons avec semelle caoutchouc

Nous vous conseillons également les chaussons de protection Walker Active Trixie qui protègent les pattes et les coussinets du chien des blessures éventuelles et prévient également des irritations et des lésions causés par la neige, le sel ou même la chaleur du goudron.

La semelle des bottes de protection est en caoutchouc, elle est résistante et antidérapante. Sa maille textile est respirante est très confortable à porter.

Les fermetures en velcro disposent de bandes réfléchissantes et permet ainsi une meilleure sécurité. En portant les chaussons, les pattes blessées de votre chien se cicatriseront plus facilement et aidera à prévenir également les infections.

Les chaussons pour chien peuvent s’utiliser aussi en intérieur quand les sols sont glissants.

Attention, les chaussons pour chien Walker Active Trixie sont vendus par paire.

Faut-il changer l’alimentation des chiens en hiver ?

Un régime saisonnier

Durant l’hiver, un chien dépense une grande quantité de calories pour maintenir son corps à la température adéquate. Ce mécanisme naturel du métabolisme est comparable à celui de l’homme. Plus il fait froid, plus la nourriture doit être riche en protéines.

Bien sûr, cela est surtout valable pour les animaux qui ont une forte activité durant la journée. Pour tous les autres, il faudra adapter le régime, mais pour les chiens qui sortent peu et qui se dépensent peu, il est inutile de changer de marque de croquettes ni même d’augmenter les quantités.

Changer une alimentation

Les chiens qui passent leurs journées dehors verront leurs quantités augmentées d’au moins 10%. Plus le chien est actif, plus cette quantité sera revue à la hausse. Ainsi, les chiens de chasse peuvent recevoir des portions qui seront jusqu’à 30 % plus importantes que leurs quantités habituelles.

Le changement du régime doit être progressif. Si vous changez de type de croquettes ou de type d’aliments, introduisez-les peu à peu dans la gamelle de votre chien et réduisez d’autant ses aliments habituels.

Un changement d’alimentation trop rapide peut-être à l’origine d’une dilatation-torsion de l’estomac. Cette affectation concerne surtout les chiens de grande taille et les premières causes de sa manifestation sont un grand stress ou l’ingurgitation d’une grande quantité d’aliments avant ou après avoir produit beaucoup d’efforts.

La plupart des chiens supportent le froid. Cela dépend de leur origine et de leur mode de vie. Pour garantir leur bien-être, il convient d’adapter leur environnement en leur offrant une niche adaptée à leur taille, en leur manifestant une attention constante et en adaptant leur nourriture à leurs besoins.

N’hésitez pas à renforcer ces dispositions pour des chiens âgés ou des chiots. Si les températures chutent fortement, laissez le chien dormir dans un endroit chaud de la maison. Dès que la température sera de nouveau clémente, votre client retrouvera sa niche avec plaisir.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *