Apprendre la propreté à votre chiot en 6 étapes

Apprendre la propreté à un chiot

Votre boule de poils et de joie vous laisse maintenant des petits cadeaux peu agréables et déplaisants dans toute la maison. Quelles mesures devez-vous prendre pour garantir la réussite de l’apprentissage de la propreté chez votre chiot ?

Avec les chiots et les chiens qui ont des problèmes de propreté, un mélange de gestion, d’éducation et de nettoyage approprié est recommandé. Pour les chiens adultes qui étaient propres et qui soudain commencent à avoir de petits accidents dans la maison, une consultation vétérinaire, ainsi que des tests sur les urines et/ou les selles s’imposent. Au lieu de penser “comment rendre un chiot propre”, pensez à la manière d’éduquer le chiot à la propreté ! C’est l’éducation qui passe, pas le chiot qui se soumet.

Si vous pensez que votre chien est en bonne santé, vous êtes prêt à commencer l’éducation ! Tout d’abord, il vous faudra les objets suivants :

  • Une caisse ou un parc
  • Longe (une laisse de 1 m de long fera l’affaire)
  • Un produit nettoyant aux enzymes (Scooba par exemple)
  • Friandises, jouets
  • Carnet/fiches de relevés
  • Patience

Maintenant que vous êtes équipé, vous êtes prêt à commencer à dresser votre chien pour lui apprendre les bonnes façons pour faire ses besoins.

1. Nourrissez votre chien à heures fixes. Les chiens qui mangent à heures fixes éliminent à heures fixes.

2. Utilisez un carnet ou un tableau pour noter quand votre chien mange, boit et élimine. Notez également ce que faisait votre chien avant d’éliminer, les chiens ressentent souvent le besoin de faire leurs besoins après les repas, la sieste et le jeu. Guettez les comportements d’avant élimination et notez les ! De nombreux chiens vont sniffer partout, s’accroupissent ou donnent d’autres indications avant d’éliminer. Ces comportements doivent être des signaux pour vous dire qu’il faut vite sortir votre chien pour ses besoins. Guettez ces signaux ; établissez la routine d’élimination de votre chien grâce à vos notes sur une ou deux semaines.

3. Gestion. Utilisez une caisse si vous ne pouvez pas surveiller votre chien. Achetez une caisse qui est juste assez grande pour que le chien puisse y entrer, se tourner et se coucher. Une caisse trop grande donne assez de place au chien pour faire ses besoins d’un côté et se reposer confortablement loin de ses besoins, de l’autre côté. L’utilisation de la caisse part du désir naturel du chien de vivre dans un endroit propre. La caisse est une aide fantastique pour apprendre la propreté à un chiot, mais il faut éviter de laisser votre chien dans la caisse pendant plus longtemps que le temps pendant lequel il peut contrôler sa vessie/ses selles. En général pour un chiot, il faut ajouter une heure à son nombre de mois jusqu’à 6 mois, mais cela peut varier selon les chiots (les races “toys” en particulier ont des difficultés à se retenir si longtemps). Si vous travaillez toute la journée et si votre chien ne peut pas se retenir si longtemps, il faudra que vous vous organisiez et prévoyez une personne pour sortir votre chiot à midi ou prévoir un “endroit sûr” (de nombreuses personnes utilisent des “couches”) jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour contrôler ses urines et ses selles pendant toute votre journée de travail. Utilisez une longe pour gérer le chiot quand vous êtes chez vous. La liberté dans la maison est un privilège qu’il pourra obtenir quand il sera propre tout le temps. Si vous fixez des anneaux sur votre ceinture et attachez le chien ainsi, cela va vous permettre de reconnaître les comportements qui signalent son envie de se soulager et ainsi, vous pourrez le sortir juste à temps.

4. Renforcez toutes les réactions correctes. Chaque fois qu’un chien élimine dehors, fêtes-en une fête ! Attendez que le chien ait terminé pour renforcer. Si vous l’éduquez au criquet, cliquez quand il termine et offrez-lui des gâteries ou jouez avec son jouet préféré, avec un peu de pratique, vous pouvez le faire éliminer quand vous le voulez. Même si vous ne l’éduquez pas au criquet, récompensez-le à chaque réaction correcte en lui donnant des friandises, en jouant à ce qu’il préfère ou promenez-le un peu !

5. Si vous l’attrapez en train de se soulager, interrompez-le (pas en criant, mais en disant juste “oups!”, en général cela fonctionne bien et c’est difficile à dire sur un ton qui révèle la colère), emmenez-le tout de suite à l’endroit prévu à cet effet et récompensez-le quand il termine dehors.

6. Si vous trouvez les preuves d’un accident, contentez-vous de nettoyer. Évitez de frotter le nez du chien dans ses déjections, de le faire passer par-dessus ou de le frapper avec un journal. Si vous n’étiez pas là quand cela s’est produit, c’est une opportunité d’éducation manquée. Nettoyez avec un bon produit aux enzymes prévu spécifiquement à cet effet.

Révisons tout cela en quelques lignes.

5 étapes de l’éducation à la propreté :

  1. Nourrissez à heures fixes
  2. Gestion : Caisses, longe, anneaux, “couches”, promeneur de chiens/gardien de chiens
  3. Renforcez les réactions correctes : à chaque fois !
  4. Interrompez les petits accidents : récompensez à chaque fois qu’il termine dehors
  5. Nettoyez avec des produits adéquats

Il n’y a que cinq étapes sur le chemin de la réussite, pour avoir un chiot propre. Qu’attendez-vous ? Commencez donc bien et dès aujourd’hui, et vous serez sur la bonne voie pour avoir une maison propre et un chien bien éduqué ! Allez plus loin avec le guide : apprenez la propreté à votre chien.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.