Berger des Pyrénées

Caractéristiques de la race Berger des Pyrénées

Poids
9 à 10 kg
Taille
38 à 48 cm
Besoin d'exercice
Grand
Poil
Long
Perte de poils
Importante
France
Origine
France

Le berger des Pyrénées ou labrit est un chien de petite taille d’une intelligence exceptionnelle. Il reste constamment en éveil et n’hésite pas à montrer sa volonté première, celle de protéger son maître des nouveaux venants. Un véritable compagnon de jeu, cette race canine convient aussi bien pour un célibataire comme pour une famille.

Sommaire

Origine de la race

Le berger des Pyrénées est une race très ancienne. Il dérive des chiens asiatiques comme la plupart des chiens de berger européen. Ce chien n’était popularisé que vers le début du XXe siècle. Mis à jour de maintes reprises, le standard officiel a été établi en 1920. D’autres standards apparaissent en 2001 et 2009.

Apparence

berger des pyrénées chiot

Le labrit se distingue par son poil laineux toujours bien fourni, tantôt lisse, tantôt légèrement ondulé. Sa couleur varie du fauve, charbonné, gris, bleu bigarré de noir jusqu’au noir. Sa tête triangulaire se caractérise par ses oreilles courtes, plates et tombantes tout en étant pointue à leur extrémité. Les yeux sont d’une teinte brun foncé. L’ossature du berger des Pyrénées est robuste tandis que la musculature est sèche. Sa queue se termine en crochet.

Caractère et éducation

Gentil avec les enfants
Supporte la solitude
Aboie

Caractère et éducation

C’est un petit chien particulièrement joyeux et très vif. Fidèle à son maître, il aime jouer, ce qui fait de lui un parfait animal de compagnie. Attentif et vigilant à l’occasion, il peut bien se comporter comme un chien de garde. Parfois têtue, mais tout aussi sensible, cette race de chien reste facile à éduquer. Les maîtres trop permissifs le verront entêté. Pour contrôler ces petits caprices, il suffit de bien canaliser son énergie.

Affectueux

Le berger des Pyrénées fera preuve d’obéissance et de grande affection s’il est canalisé très tôt et sociabilisé de manière précoce. Intelligent, il apprend rapidement et devient en rien de temps un chien adulte bien équilibré. Il aime être entouré de sa famille. Cette race n’hésite pas à tisser un lien affectif avec son maître et les membres de son entourage.

Calme

Vif et très actif même, cet animal de compagnie passe généralement son temps à bouger. Il lui arrive souvent de jouer seul pour dépenser son énergie. Afin qu’il ne devienne pas un petit fardeau dans votre quotidien, il convient de l’épauler dans sa dépense d’énergie. Des jeux, de petites promenades de temps à autre lui conviennent parfaitement.

La chasse

La chasse ne figure pas parmi les activités de prédilection du Labrit. On constate tout de même qu’il ait un instinct de poursuite qu’il peut cultiver pour être renforcé et exploité en cas de besoin. Pour ce faire, son maître peut recourir à des jeux de lancée de balles.

Les aboiements

D’une grande vivacité, cette racine canine aboie souvent. Ceci peut même devenir fatigant si son énergie n’a pas été canalisée dès leur plus jeune âge. Ses aboiements sont toutefois facilement contrôlables à travers une réponse bien adaptée à sa dépense. Une éducation respectueuse et assez ferme fera également l’affaire.

Comportement avec les enfants

Initialement utilisé comme chien de travail, notamment un chien de berger, le berger de Pyrénées devient très vite un chien de compagnie, notamment auprès des tout-petits. En effet, sa capacité d’adaptation est remarquable, ce qui lui permet de vivre aussi bien dans un foyer de célibataire qu’au sein d’une famille avec des enfants.

Santé et bien-être

Robuste
Adapté au chaud
Adapté au froid

Tant que cette race de chien profite d’une alimentation saine et bien équilibrée, elle ne tombe quasiment pas malade. En effet, elle est particulièrement résistante. Il faut toutefois se montrer vigilant à sa nourriture parce qu’elle est une grosse mangeuse. D’ailleurs, ce chien a une facilité à prendre de poids. Il ne faut pas non plus négliger les soins de base, notamment le toilettage, le brossage, etc.

assurer son chien

Entretien

Perte de poils
Bave
Brossage fréquent

Composé des poils mi-longs, voire long, le pelage de ce petit chien de compagnie nécessite un entretien régulier. Il convient de brosser au minimum une fois par semaine pour conserver la qualité protectrice de sa robe, mais aussi sa beauté. Il est également important de surveiller ses oreilles. Un nettoyage régulier permettrait d’éviter les parasites qui peuvent nuire à sa santé.

Alimentation

Un véritable glouton, ce petit chien mange souvent avec avidité. Il est alors important de contrôler la quantité de nourriture à lui offrir. Il raffole des croquettes. Cependant, le mieux serait de choisir celles de haute qualité et de limiter sa ration par jour qui est entre 150 à 200 grammes.

Activité physique

Besoin d'exercice
Vie en appartement
Bon gardien

Le labrit est un chien de travail par excellence. Ses besoins en termes de dépenses physiques et de stimulations mentales sont considérables. Des exercices réguliers permettent de canaliser son énergie, mais aussi de contrôler son poids. Une heure d’exercice ou de promenade par jour lui suffit amplement.

Quel est le prix d'un "Berger des Pyrénées" ?

Plusieurs paramètres rentrent en jeu à l’égard du prix du berger des Pyrénées. Parmi les plus courants, on citera le Pedigree, l’âge, sa variété face au standard de la race… Pour un chien inscrit au LOF, il faut compter dans les 900 €. Les lignées les plus pures atteignent facilement les 1 500 euros.

Quel est le maître idéal d'un "Berger des Pyrénées" ?

Le labrit se montre plus campagnard que citadin. Toutefois, il peut parfaitement vivre dans une maison comme dans le jardin. Aussi, il convient à tous les maîtres, sauf les personnes âgées ou sédentaires en raison de son besoin considérable en activité physique. Les maîtres novices sont conseillés à connaitre en amont les caractéristiques de ce chien bien avant d’y investir.

Quelle est la durée de vie du "Berger des Pyrénées" ?

L’espérance de vie du berger des Pyrénées se situe entre les 14 et 17 ans. Grâce à sa fourrure qui le protège du froid et de la forte chaleur, cette race canine assez robuste peut faire face aux variations du climat. Il convient tout de même de respecter son alimentation, ses besoins en dépenses physiques et stimulations mentales pour optimiser sa durée de vie.

3.7/5 - (11 votes)
Photo of author
Auteur
Jerome Guyonnet
Passionné par les chiens depuis l'enfance et ayant grandi entouré de chiens, j'ai suivi de nombreuses formations d'éducation canine que j'ai pu mettre à profit avec de nombreux chiens. J'ai choisi de partager mes connaissances via ce site.

14 questions ou expériences sur la race Berger des Pyrénées

  1. Tout d’abord je tiens à préciser que je suis un maître pour qui un chien est un chien, à la rigueur un compagnon, mais il reste un chien d’utilité. Sauf que mon labrit était un véritable copain, fidèle, juste calin, pas collant mais toujours à proximité et surtout d’une intelligence comme je n’ai jamais vu et pourtant jusqu’à lui j’en avais toujours eu. Je n’avais jamais vécu ça, pas besoin de parler, un regard, une attitude et il comprenait. Sensible, une réprimande sans hurler suffisait. Les fois où il peinait à m’obéir, c’est quand il partait en chasse et il a tout ramené (sans donner – lapins, rats, hérissons, couleuvres, pigeons et autres volatiles), par contre c’était le copain des chats à partager sa couche. Il n’aboyait jamais sans raison, bon gardien, protecteur, déterminé et courageux (ne recule pas, même une fois face à un doberman), il avertissait de la présence d’intrus à proximité. Il acceptait sans problème les invités mais restait à distance. Très joueur, vif et infatigable, grand coureur, exclusif au jeu voire jaloux (j’avais aussi un labrador à qui il ne laissait pas la balle), il était un chien comme je n’avais jamais eu (et peut-être jamais plus, en 10 ans, je n’en ai pas fait le deuil). Rustique, pas fragile, tous terrains tous temps, on le faisait tondre ras en mai. Je l’ai eu à peine sevré, pas donné d’éducation particulière, une tout juste fermeté, ce qui me marque toujours c’était sa véritable intelligence, sachant analyser avec recul les situations même complexes, capable de stratégie (lapins et surtout pigeons). Si mon retour d’expérience sert, le mien était formidable, presque à me faire croire à la réincarnation tellement qu’on était connecté.

    Gentil avec les enfants
    Supporte la solitude
    Aboie
    Robuste
    Perte de poils
    Bave
    Brossage fréquent
    Vie en appartement
    Bon gardien
    Répondre
  2. Bonjour, je suis à la recherche d’un nouveau petit labrit femelle, la mienne vient de disparaître, elle avait 16ans, je voulais savoir si il fallait leur couper les poils devant les yeux…

    Répondre
    • Bonsoir, Non jamais je l avais fait et il a eu une conjonctivite la nature les a fait ainsi il y a une raison ! Le mien m a quittée a 17 ans et 7 mois . Lymphome 2 mois avant .. saloperie…

      Répondre
    • Non on ne coupe pas les poils devant les yeux d’un labrit. On le laisse tel quel avec sa queue au bout « cassé »qui se dresse en panache et s’enroule sur elle même. Ils sont exclusifs, aimants et en veulent toujours plus. Avoir un labrit n’est pas de tout repos, il faut avoir la vocation…

      Répondre
  3. Bonjours. Jais. Un. Chien. L’abri. Avec moi. Ces dingue. Il faut toujours que je soit dans sa. Ligne de mire qu’il me voit tout le tant. Avec mon maris il grogne. Aboit. Très possessif. Incroyable. 10 ans mais on l’adore

    Répondre
  4. Desolé de vous contredire mais le labrit et le berger des pyrénées sont 2 races de chien bien distinctes. Le berger des pyrénées est reconnu par le LOF alors que hélas pas le Labrit. Ensuite les BDP pèsent jusqu’a 16kg. La mienne qui est petite fait 12 kg

    Répondre
    • Exact. Il y a un problème avec le poids affiché aux « standards ». Les chiens vont jusqu’à 14 kg. Le mien n’a pas 4 ans et pèse déjà 13 kg.

      Répondre
  5. bonjours, j’avais une chienne labrit blanche adorable douce elle venait avec moi par tous en famille. la promenade entre 1h et 3h toutefois plus, la baignade elle adorait elle été rigolote dans l’eau malheureusement partie a l’age de 13 ans cause maladie du fois une tumeur on la regrette beaucoup et j’y pense encore décédé le 14 juin 2022 j’aimerais en trouvé une comme elle a poil long en auvergne

    Répondre
  6. Bonjour,
    Je possède un labrit blanc à poils longs. Il s’appelle Benny.
    Benny est très affectueux, doux avec les enfants, très tolérant avec les autres animaux Ce n’est pas mon chien mais mon ami. Un membre de notre grande famille.. Il est mon compagnon, mon confident. Il s’entend à merveille avec les chats d’appartement.
    Il va avoir 18 ans dans un mois. Il mange bien, dort bien, juste la vue et l’ouïe qui lui font défaut. Je suis son repère et je l’aime énormément pour tout l’amour qui nous a donné durant toutes ces années.

    Répondre
  7. J’ai perdu ma chienne Ycha à l’âge de 10 ans seulement, partie soudainement en 3 jours d’un cancer au foie, à la surrénale et artère. Je ne peux pas m’en remettre je n’ai jamais eu de chienne aussi intelligente. Elle comprenait tout, savais se faire comprendre, parfois imposait ses choix de balade, marante, protectrice, m’a sauvé la vie plusieurs fois, elle avait la parole. La liste de ses qualités est énorme. J’aimais son petit caractère têtu, sa façon de discuter de la direction à prendre lors des balades, sa façon de réclamer des massages tous les sois, sa joie de vivre, sa façon d’observer les gens qui l’entourait et d’agir en conséquence, son caractère joyeux et vif et espiègle. Son affection sa fidélité…….. Je n’en ferai jamais le deuil. N’ai plus confiance aux croquettes même si elle mangeait des croquettes de veto. Je culpabilise de n’avoir pas préparé des repas avec une alimentation naturelle. 10 ans c’est pas vieux et c’est arrivé si soudainement ! Elle n’a rien laissé voir jusque là.

    Répondre
    • Ma chienne est partie à 13 ans avec la même pathologie… en trois jours aussi ; elle me manque énormément et clairement si je reprends un chien je ne lui donnerai certainement pas des croquettes « les croquettes c’est de la malbouffe » dixit mon véto… Et quand on fait des recherches sur internet, on se rend compte que les cancers explosent chez les chiens et les chats depuis qu’on leur donne des croquettes sans discernement…Il n’y a aucun contrôle des industriels sur les composés de l’alimentation animale et des produits sanitaires, ils y mettent ce qu’ils veulent !

      Répondre
  8. Bonjour j’ai un berger des Pyrénées une femelle qui est adorable mais têtue ,nous la promenons tout les jours, le hic c’est que dès que nous la mettons dans la voiture elle aboie jusqu’à ce que nous arrivons à destinations que ce 1km comme 5km elle aboie c’est infernal .
    Est ce quelqu’un peu nous aider pour savoir que faire . Même chiot elle aboyer.Merci

    Répondre
  9. Bonjour j’ai un labri et dès que nous sommes en voiture il ne fait que aboyer, autant de kilomètres autant d’aboiement comment faire pour éviter ses aboiements nous avons tout essayé qu’elle soit devant où derrière c’est pareil. Donnez nous des conseils

    Répondre

Une question sur la race ? Un retour d’expérience de maître ? Partagez ici !

Format .jpg uniquement, mode paysage de préférence

À voir aussi sur Chienderace

À propos de Chien de race

L'équipe de Chien de Race souhaite vous offrir des informations sur les différentes races de chiens pour vous guider vers la race qui vous correspond.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Menu

L'équipe Édito

Qui sommes-nous ?

Une question avec l'éducation de votre chien ?

Emmanuelle Gauthier : intervenante en comportement animal peut vous aider. Découvrez ses formations en ligne qui peuvent vous aider à renouer en complicité avec votre chien.