Comment être le partenaire de votre chiot

Chiot partenaire
Contrairement à ce que vous pensez, votre chiot ne vous défie pas, il n’est pas non plus têtu, il fait tout simplement ce qui est naturel. Certes, il préfère courir après une feuille que de revenir lorsque vous l’appelez, mais il y a des manières de vous rendre plus intéressant comme récompense pour lui. C’est maintenant qu’il faut commencer à construire les bases du partenariat qui durera pendant tout le temps où il est chiot.

Votre chiot grandit tous les jours et il prend de plus en plus conscience de son environnement. Vous étiez peut-être le centre du monde, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les chiots de cet âge se laissent vite distraire, ne peuvent pas se concentrer longtemps et sont très curieux. Le monde qui entoure votre chiot est soudain bien plus intéressant que vous.

Contrairement à ce que vous pouvez penser, votre chiot ne vous défie pas et n’est pas têtu, il fait juste ce qui vient naturellement. Il préfère courir après une feuille que de revenir quand vous l’appelez, vous pouvez faire en sorte qu’il vous trouve bien plus intéressant. C’est aujourd’hui qu’il faut commencer à poser les bases d’un partenariat qui durera toute la vie de votre chiot.

  • Inscrivez-vous dans un cours : de nombreux éducateurs en faveur d’un dressage « en douceur » proposent des cours pour les chiots “ados”, les chiens qui ont participé ou terminé les cours de socialisation des chiots. Si vous ne trouvez pas de cours pour un chiot plus âgé, un cours de simples manières de base enseigné en douceur vous aidera à revoir toutes les compétences de base importantes de l’obéissance.
  • Trouvez des façons amusantes d’interagir avec votre chiot : jouez à tirer sur la corde, à rapporter, cachez ses croquettes et laissez-le chercher partout. Vous pouvez vous servir de ces jeux pour apprendre à votre chien à relever des difficultés, puis à se calmer sur une indication. Par exemple au milieu du jeu où vous tirez sur la corde, laissez soudain tomber la résistance, attendez que votre chien lâche prise, puis tirez immédiatement dessus à nouveau. Ou donnez-lui l’ordre de s’asseoir lorsque votre chien rapporte la balle, puis lancez-la tout de suite à nouveau.
  • Supprimez sa gamelle : au lieu de le nourrir dans une gamelle, mettez ses croquettes dans un sac et servez-vous en pour le récompenser lorsqu’il fait ce que vous attendez de lui. Faites une habitude de le voir faire ce qui est bien et récompensez-le.
  • Concentrez-vous sur ce que vous voulez plutôt que sur ce que vous ne voulez pas : il est facile de vous concentrer sur les comportements de votre chien que vous n’aimez pas et d’essayer de les arrêter, mais une approche plus positive est d’envisager ce que vous voulez obtenir à la place, puis éduquez-le dans ce sens. Par exemple, un chien qui a été éduqué à s’asseoir pour accueillir les gens ne sauteront pas sur les visiteurs.
  • Evitez les aversifs : la vie comporte de nombreux aversifs pour toutes les créatures, mais apporter ou supprimer des aversifs n’a pas de place dans l’éducation. Vous perdrez de la valeur aux yeux de votre chien si un jour vous lui donnez une carotte et un autre le bâton.

Et n’oubliez jamais que c’est un stade naturel de la vie de votre chiot. Une éducation cohérente et une communication claire seront les bases d’un bon partenariat qui va durer et se développer avec votre chiot jusqu’à son âge adulte.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.