Dogue du Tibet

Caractéristiques de la race Dogue du Tibet

Poids
64 à 82 kg
Taille
61 à 71 cm
Besoin d'exercice
Moyen
Poil
Long
Perte de poils
Modérée
Chine
Origine
Chine

Le Dogue du Tibet, également appelé mastiff tibétain, se distingue par sa carrure imposante et son caractère affirmé. Vous avez craqué pour ce chien d’aspect grave et sérieux ? Avant de passer à l’adoption, voici toutes les informations à connaître sur ses caractéristiques et ses besoins fondamentaux.

Sommaire

Origine de la race

Les premières traces du Dogue du Tibet remontent à l’Antiquité. Autrefois, cette race canine était utilisée par les bergers nomades de l’Himalaya. Les monastères tibétains l’utilisaient également comme chien de garde. Ce n’est qu’en 1847 que le Dogue tibétain est arrivé en Europe lorsque le vice-roi des Indes a offert un mâle à la Reine Victoria. Quelques années plus tard, on enregistre une des premières portées de ce chien au zoo de Berlin. Aujourd’hui, ce chien de race est principalement élevé en Angleterre. Très peu d’exemplaires existent en France.

Apparence

dogue du tibet chiot

Taillé pour la garde et pour s’adapter aux rudesses de la montagne, le Dogue du Tibet se reconnaît par son ossature massive. Cet animal est classé parmi les grands chiens de type molosse, mâtin et molossoïde. Il se démarque par un pelage long de couleur noire ou dorée avec des sous-poils épais. Ce chien possède une tête large, un museau de type mâtin et des yeux bruns de taille moyenne.

Ses oreilles de forme triangulaire sont tombantes, puis portées vers l’avant lorsque l’animal est en éveil.

Quant à sa queue, elle est attachée haut, couverte de poils longs et abondants.

Caractère et éducation

Gentil avec les enfants
Supporte la solitude
Aboie

Caractère et éducation

En plus de son physique impressionnant, le mastiff tibétain possède tous les caractères d’un chien de garde : il est dominateur et très protecteur envers sa famille. Il a un sens du territoire exacerbé et se dressera face à tout étranger.

De nature indépendante, l’animal nécessite une éducation précoce et ferme, mais sans excès. Par ailleurs, cette race de chien doit bénéficier d’une socialisation dès le plus jeune âge du chiot pour qu’il puisse s’habituer à la présence d’autres personnes, d’autres animaux et même de ses congénères.

Affectueux

Le Dogue du Tibet peut être très attaché à sa famille adoptive et son territoire. Toutefois, il est assez indépendant et désinvolte. Il montre très rarement des signes d’affection même s’il est loyal vis-à-vis de ses maîtres.

Calme

Si le Dogue du Tibet n’atteint sa maturité qu’à l’âge de 3 ou 4 ans, il reste un animal calme et docile. Par ailleurs, cette race canine apprécie tellement sa tranquillité qu’il peut réagir de manière très vive si un élément vient perturber ses moments de solitude.

La chasse

Le mastiff tibétain est un chien de garde et un chien de berger. Il ne convient pas du tout pour la chasse. En revanche, il peut vraiment s’en prendre aux intrus qui osent s’aventurer sur son territoire.

Les aboiements

Les aboiements d’un Dogue du Tibet sont comme des rugissements de lion. Ils sont impressionnants et dissuasifs. D’ailleurs, l’animal n’hésitera pas à aboyer pour faire fuir les intrus.

Comportement avec les enfants

Avec le caractère plutôt imprévisible de cette race canine, il est prudent de ne pas le faire cohabiter avec les enfants, surtout ceux en bas âge. Vous pouvez tout de même l’adopter si vous avez des enfants plus âgés qui savent respecter le chien et son territoire personnel. Vos enfants doivent également apprendre à connaître les signes d’alerte pour arrêter tout contact avec l’animal.

Santé et bien-être

Robuste
Adapté au chaud
Adapté au froid

Grâce à sa fourrure bien fournie, le Dogue du Tibet supporte très bien le froid et les différentes intempéries. En revanche, il ne supporte pas les fortes chaleurs. En été, privilégiez les sorties pendant les heures les plus fraîches et prévoyez un coin frais où il peut se reposer.

Comme tous les animaux de grande taille, le Dogue du Tibet peut être sujet à la dysplasie de la hanche. Il peut aussi présenter certaines maladies comme l’épilepsie, la démodécie et les anomalies oculaires.

assurer son chien

Entretien

Perte de poils
Bave
Brossage fréquent

Le Dogue du Tibet ne nécessite pas d’entretien particulier. Toutefois, il est conseillé de prendre soin régulièrement de sa fourrure. Un brossage par semaine est, ainsi, recommandé afin de maintenir la beauté et la qualité de son pelage.

Le brossage doit même être réalisé au quotidien pendant les périodes de mues pour éliminer un maximum de poils morts. Pour ce dogue tibétain, ces périodes de mues se passent deux fois dans l’année.

Alimentation

Le dogue tibétain peut être nourri avec une alimentation classique, mais toujours de très bonne qualité. Son alimentation doit également être pauvre en graisse, surtout pendant les premières années de la vie du chiot. Il faut savoir que l’animal ne boit pas beaucoup.

Activité physique

Besoin d'exercice
Vie en appartement
Bon gardien

Pour rester en pleine forme, le Dogue du Tibet a besoin de sorties, une ou même deux fois par jour. En effet, cet animal est un amateur de grands espaces et apprécie les petites balades extérieures pour se dégourdir les pattes. Par contre, le grand gabarit de cet animal ne lui permet pas de pratiquer des exercices physiques intenses.

Quel est le prix d’un "dogue du Tibet" ?

Ce dogue peut être proposé à un prix très varié les critères suivants : le pedigree des parents, son âge, son sexe, la conformité aux standards de la race, etc.

En général, vous pouvez vous procurer un chien inscrit au LOF à un prix de 1 300 euros. Prévoyez jusqu’à 1 500 euros pour des lignées plus hautes. Il faudra également prévoir un budget d’environ 80 euros par mois afin de subvenir aux besoins fondamentaux de ce chien de cette race.

Quel est le maître idéal d'un "dogue du Tibet" ?

Le Dogue du Tibet ne convient pas aux familles avec des enfants, notamment ceux en bas âge. Le maître idéal pour cette race canine est une personne patiente et persévérante, déjà habituée aux chiens.

Quelle est la durée de vie du "dogue du Tibet" ?

Bien qu’il soit un animal robuste et très résistant, le Dogue du Tibet n’a pas une longue durée de vie. En effet, son espérance de vie moyenne est d’environ 11 ans.

À voir aussi sur Chienderace

Une question sur la race ? Un retour d’expérience de maître ? Partagez ici !

Format .jpg uniquement, mode paysage de préférence

À propos de Chien de race

L'équipe de Chien de Race souhaite vous offrir des informations sur les différentes races de chiens pour vous guider vers la race qui vous correspond.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nouveau ! Des vidéos pour éduquer son chien

chien mode d'emploi