Huit manières de gérer un gourmet

Il est fort probable que vous n’avez pas modifié la nourriture de votre chiot pendant un bon moment, et cela n’est donc pas surprenant qu’il commence à ne plus en vouloir. De nombreux chiens sont des gourmets, et certaines races davantage que d’autres. Parmi ces races le Basenji, le Husky sibérien et les Yorkshire. A l’état sauvage, les chiens mangent pratiquement tout mais, dans nos foyers, ils apprennent que certains aliments sont mangeables et que d’autres sont tout simplement délicieux. Même si vous faites attention à ne pas donner d’aliments humains à votre chiot, il les sent et les voit sur la table. Ne nourrissez jamais votre chiot quand vous êtes à table parce qu’il voudra des steaks et vous ne serez plus vraiment le chef de meute.

Il y a une grande différence entre un chien difficile et un gourmet.

  • Un chien difficile ne refusera que rarement de manger et vous pouvez le tenter assez facilement avec un morceau de fromage dans sa gamelle.
  • Un gourmet est celui qui nous préoccupe ici, un chien qui a décidé de ne plus toucher aux aliments pour chiens.

Tout d’abord, il vous faut être sûr que votre chien n’est pas malade (première chose à faire à chaque fois qu’il y a une modification de comportement), mais votre vétérinaire est positif, il y a diverses manières de le faire manger sans causer de problèmes de digestion.

Manières de persuader un chien difficile

  1. Diminuez les gâteries – Un chien difficile mange sans doute s’il ne compare pas ses repas à une gâterie au foie.
  2. Nourrissez souvent – Essayez de lui donner de plus petites quantités trois ou quatre fois par jour.
  3. Exercice – C’est bon pour tant de choses et ouvre l’appétit du chien. Essayez de toujours faire des promenades avant de nourrir votre chiot.
  4. Stériliser ou castrer – si vous ne l’avez pas déjà fait, c’est le moment. Il y a de nombreux avantages sur le plan comportemental et santé, et cela peut aussi éviter d’avoir un chien difficile.
  5. Expérience positive – Le repas doit toujours être une expérience positive. Si votre chiot associe le repas à l’irritabilité ou à une punition de votre part, il sera moins enclin à vouloir manger.
  6. Dans le calme – Nourrissez votre chiot dans un endroit calme sans enfant ou d’autres chiens pour lui tourner autour.
  7. Changez les horaires – Certains chiens mangent mieux l’après-midi, d’autres une heure après votre retour. Essayez et trouvez les horaires et situations qui correspondent le mieux à votre chiot.
  8. Résistez à la tentation – Essayez les autres conseils avant de vous résoudre à nourrir votre chiot avec des aliments prévus pour les hommes. Vous trouverez que quelques morceaux de poulet cuit le tenteront sans doute pendant un certain temps, mais cela ne durera pas.

Pour avoir un chiot en bonne santé, il est essentiel de lui donner la bonne quantité à manger. Un chien difficile peut être en sous poids, voire en surpoids à cause des bonnes choses avec lesquelles son maître le tente.

  • Un chien en sous poids peut avoir des problèmes de densité osseuse, et son foie et ses reins, et ils seront plus enclins à avoir des infections dermatologiques.
  • Un chien en surpoids peut avoir des problèmes cardiaques et des problèmes articulaires.

Si tout le reste ne fonctionne pas, trouvez autre chose. Avant de servir le repas de votre chiot, portez sa gamelle à votre bouche et faites semblant de le manger en disant « Mmm ! » et « c’est bon ». Vous pensez sans doute que vous avez l’air stupide, mais il n’y a pas de spectateur et votre chiot n’ira pas rapporter ce qu’il a vu.

À voir aussi sur Chienderace

Une question ou remarque sur cet article ? Partagez ici !

À propos de Chien de race

L'équipe de Chien de Race souhaite vous offrir des informations sur les différentes races de chiens pour vous guider vers la race qui vous correspond.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nouveau ! Des vidéos pour éduquer son chien

chien mode d'emploi