Symptômes de la filariose chez le chien

symptomes filariose
Attribuez une note

La filariose chez le chien se traite de différentes manières. Les chiens et les chats peuvent être infectés par le ver du cœur, les maladies et les traitements sont différents pour chacun d’entre eux. Il est important de connaître les symptômes, les causes et les zones à risque et d’être prudent dans le traitement de la filariose. Bien que la maladie étaient autrefois limitée essentiellement aux régions chaudes et humides, elle s’est aujourd’hui répandue partout.

Qu’est-ce que la filariose ?

Le dirofilaria immitis est un ver rond qui se déplace d’un hôte à un autre par le sang, transmis par les moustiques qui piquent des victimes multiples. Le ver lui-même ressemble à un filament assez mince qui termine son cycle dans les mammifères. Chez le chien, le ver du cœur adulte s’installe, parfois pendant de nombreuses années, dans le ventricule droit du cœur.

Symptômes de la filariose chez le chien :

Le ver du cœur est un envahisseur caché. Les vers ont tendance à s’accumuler peu à peu dans le corps et les signes cliniques ou autres symptômes évidents n’apparaissent parfois que de longs mois après l’infection initiale.

Les signes courants d’une infection par le ver du coeur sont les suivants :

  • La léthargie
  • L’anorexie
  • La toux (en particulier lors d’un exercice physique / la promenade)
  • La réticence à jouer / faire de l’exercice
  • Une respiration accélérée
  • La perte de poids.

Les symptômes de la filariose peuvent être indétectables après une infection et pendant les premiers jours du stade adulte du parasite, en particulier chez le chien sédentaire, ou celui dont les habitudes sédentaires peuvent laisser penser à de la fatigue ou l’âge. Pour les chiens actifs, ou les chiens qui sont très infestés, les symptômes les plus visibles sont la toux, l’épuisement après un exercice peu important, et la toux pendant l’exercice. Parfois, mais rarement, les vers du cœur peuvent se déplacer à l’intérieur du corps et éventuellement causer des convulsions dans le cerveau, la cécité ou la paralysie.

Diagnostiquer la filariose

Votre compagnon à quatre pattes devrait se soumettre à des tests au moins une fois, voire deux fois par an, pour voir s’il ne souffre pas de filariose ; il s’agit de tests sanguins simples et peu onéreux. Si le ver du cœur est détecté assez tôt, le pronostic de traitement est assez bon. Les chiens qui souffrent de filariose sont classés dans des catégories de niveau I à IV selon la gravité de l’infection – il est bien plus facile de traiter une infection de niveau I qu’une infection avancée de niveau IV.

Le diagnostic de filariose se fait par test sanguin qui recherche les antigènes secrétés par les vers femelles. Pour le test sanguin, un résultat négatif erroné peut apparaître si la population des vers est faible ou si tous les vers sont des mâles. Les chiens qui ont un résultat positif à la recherche de filariose, doivent subir une radio du cœur pour voir l’étendue de la population des vers dans le cœur lui-même.

Le traitement contre la filariose est un long processus parce que les vers du cœur adultes meurent lentement – il leur faut des mois. Les chiens pour lesquels le diagnostic de filariose a été posé doivent être suivis pour s’assurer qu’ils sont assez solides pour supporter le traitement. Suite à cette évaluation, le vétérinaire utilise en général du dichlorhydrate de mélarésomine.

Le chien ne doit pas faire d’exercice pendant plusieurs mois après le traitement pour éviter que les vers morts ne pénètrent dans les poumons. Il faut avoir recours à la chirurgie pour enlever les vers dans certains cas, mais c’est considéré comme assez dangereux.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.