Traiter les douleurs chez le vieux chien

Douleurs chez le vieux chien

Les vétérinaires n’ont pas toujours jugé cela comme une priorité de traiter la douleur chez les chiens. En fait, il y avait une époque où de nombreux professionnels croyaient que les animaux ne ressentaient pas la douleur ou du moins ne la ressentait pas comme les hommes.

Aujourd’hui tout cela a bien changé. Au cours de la dernière décennie, les recherches ont montré que les animaux et les hommes avaient plus ou moins la même connexion nerveuse pour ce qui est de l’évolution, du ressenti et de la modulation de la douleur.

Avec des connaissances améliorées, la médecine vétérinaire a fait un énorme bond en avant pour réduire la souffrance des animaux après une chirurgie douloureuse, des blessures, les maladies et des états chroniques. Aujourd’hui, la gestion de la douleur est fréquemment enseignée dans le cursus dans de nombreuses écoles vétérinaires.

Cela peut être un véritable défi de gérer la douleur chez un chien plus âgé. Il existe toute une série de maladies et d’états médicaux qui peuvent causer des douleurs chez le chien plus âgé, allant de l’ostéoarthrite et des abcès dentaires à divers types de cancer.

Tout comme les hommes, chaque chien vit la douleur différemment. Pour certains, les moins chanceux, la douleur peut venir de plusieurs sources à la fois. Par exemple, un chien plus âgé qui souffre déjà d’arthrite et qui subit une opération pour lui retirer une masse potentiellement cancéreuse peut ressentir des douleurs musculaires pendant la procédure et l’opération elle-même.

Malheureusement, nos compagnons à quatre pattes ne peuvent pas nous dire quand ils ne se sentent pas bien et, en fait, instinctivement essaient de nous cacher leur douleur. Quand vous remarquez enfin les signes de la douleur, cela signifie en général qu’ils ont déjà mal depuis un certain temps.

Voici quelques-uns des signes physiques et comportementaux, sans doute causés par la douleur, que vous pouvez relever chez votre chien :

  • Inhabituellement calme, sans énergie, remuant ou passif,
  • Gémissement, geignement ou hurlement,
  • Se lèche sans cesse une partie spécifique du corps,
  • Comportement inhabituel soit agressif, soit soumis,
  • Oreilles plaques sur la tête,
  • Difficulté à manger ou à dormir,
  • Recherche plus d’affection que d’habitude.

Si vous pensez que votre chien souffre, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire. Votre vétérinaire peut aider votre chien à se sentir mieux, y compris en prescrivant des médicaments pour contrôler les symptômes comme les inflammations, les enflures, les raideurs et les gênes articulaires.

Les médicaments anti-inflammatoires sans stéroïde sont un choix pour les animaux vieillissants, en particulier ceux qui souffrent d’arthrite. Les experts vétérinaires prétendent toutefois que les pilules utilisées pour gérer la douleur, comme les anti-inflammatoires sans stéroïde, ne doivent être administrés que lorsque cela est nécessaire et la dose doit être aussi faible que possible.

Vous pouvez aussi soulager la douleur de votre chien par une approche holistique qui comprend des compléments alimentaires, de l’acupuncture, des massages et de la kiné. Des techniques de réhabilitation pour que votre chien se retrouve sur ses quatre pattes sont similaires à celles utilisées pour les hommes : thérapie par la chaleur, étirements, série d’exercices passifs et hydrothérapie

Il est important de remarquer sans tarder la douleur chez vos animaux vieillissants afin de pouvoir agir aussi rapidement que possible et d’améliorer leur qualité de vie.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.