Le virus Parvo chez les chiens

Chien virus parvo
Attribuez une note

Le virus Parvo peut être dangereux chez les chiots à tout âge. Il peut être particulièrement dangereux pour les animaux qui se mêlent aux autres chiens puisque la maladie se transmet par le contact des excréments canins. Heureusement, la maladie ne se manifeste pratiquement jamais après l’âge de 14 mois.

Même avec des actions de prévention comme la vaccination, le virus Parvo peut attaquer. C’est une maladie virale canine, et le virus s’accroît en divisant rapidement les cellules comme la paroi intestinale. Il attaque et tue ces cellules et peut entraîner la mort. Parvo cause également la suppression des cellules blanches et peut infecter le muscle du cœur. Il importe surtout de savoir quels sont les signes à rechercher et quel traitement obtenir immédiatement s’il y a une suspicion de Parvo.

Symptômes

Voici les symptômes à rechercher :

  • Diarrhée, sang dans les excréments
  • Léthargie
  • Vomissement
  • Dépression
  • Douleur lorsqu’il va aux selles
  • Perte d’appétit
  • Fièvre

Traitement

  • Test – Il existe des tests pour Parvo dans les selles, mais les résultats peuvent être faussement positifs pour les chiots qui viennent d’être vaccinés.
  • Se fier aux symptômes – Si les résultats des tests sont positifs et si les symptômes sont présents, votre vétérinaire sera susceptible de le prendre pour le virus Parvo même si votre chiot avait été récemment vacciné.
  • Fluides – Le fluide intraveineux est le principal traitement contre Parvo. Le sérum et les fluides colloïdaux sont utilisés, parallèlement aux fluides classiques. Les fluides colloïdaux semblent être essentiellement causes de guérison.
  • Antibiotiques – Ils évitent les infections bactériennes secondaires. Les antibiotiques comme l’Amoxicilline sont utilisés d’habitude.
  • Immunité – Renforcer le système immunitaire de votre chiot, dans l’idéal avant d’attraper le virus Parvo, mais également après l’infection, peuvent l’aider à le combattre. Vérifiez auprès de votre vétérinaire pour ce que vous pouvez faire en même temps que son traitement médical.

La bonne nouvelle est qu’environ 80% des chiots traités qui souffrent du virus Parvo vont survivre. Mais le traitement est vital. Sans traitement, environ 80% vont mourir. Si votre chiot a au moins un symptôme pendant plus d’une semaine, contactez votre vétérinaire sans tarder. Il vaut mieux découvrir qu’il a des selles molles parce qu’il a mangé une chaussette que de jouer au feu avec le virus Parvo.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.