Guide pour traiter les infections auriculaires récurrentes

Chiot infection auriculaire
Votre chiot secoue-t-il la tête comme s’il essayait d’en faire sortir de l’eau même s’il n’a pas nagé ? Lorsque vous le gratouillez derrière les oreilles, se soustrait-il ?Ce pourrait être là des signes d’infection auriculaire. Apprenez à éviter et traiter les infections auriculaires canines.

Votre chiot se secoue-t-il la tête comme s’il essayait de faire sortir l’eau de ses oreilles même s’il n’a pas nagé ? Lorsque vous le caressez derrière les oreilles, se retire-t-il ? Ce sont là des signes d’une infection auriculaire.

A l’âge de 41 semaines, le système immunitaire de votre chiot est bien développé, mais il peut y avoir des infections auriculaires.

Elles peuvent être causées par diverses choses :

  • elles peuvent provenir d’oreilles mouillées que vous ne séchez pas,
  • un bouchon de cérumen,
  • des allergies,
  • une piqûre d’insecte ou une coupure qui ne guérit pas,
  • l’utilisation de bâtonnets pour nettoyer les oreilles.

En plus de se secouer la tête, vous pouvez remarquer du sang ou du pus sortir de l’oreille ou vous pouvez sentir le pus. Les chiens perdent l’équilibre et tournent en rond quand ils ont des problèmes d’oreilles.

Si une infection auriculaire n’est pas soignée, le tambour de l’oreille de votre chiot peut être endommagé, ce qui va entraîner une infection de l’oreille moyenne. A son tour votre chiot peut perdre l’équilibre et entraîner une surdité. Il se peut aussi que l’infection se déplace jusqu’au nerf acoustique et cause une infection du cerveau qui peut entraîner la mort. Et des infections récurrentes signifient fort probablement des conséquences graves.

Il y a des choses que vous pouvez faire pour éviter les infections auriculaires, mais il est recommandé d’aller chez le vétérinaire avec votre chiot s’il en souffre, mais vous pouvez l’aider à récupérer.

Eviter les infections auriculaires

Chiot infection auriculaireNettoyez les oreilles de votre chiot – Utilisez un produit adapté, que vous achetez chez le vétérinaire ou dans une animalerie. Utilisez du coton trempé dans le liquide pour nettoyer gentiment l’extérieur de l’oreille. N’utilisez jamais de coton tige parce qu’il pousse le cérumen et la saleté dans le canal. Ne nettoyez que la partie de l’oreille que vous voyez.

N’arrachez pas les poils des oreilles – quand vous faites toiletter votre chiot, demandez qu’ils n’enlèvent pas les poils des oreilles de votre chiot. Le fluide qui sort des endroits où le poil a été enlevé est un terrain favorable pour les bactéries.

Faites enlever les nœuds par un professionnel – Seul votre vétérinaire doit enlever les nœuds qui se développent dans le canal auriculaire de votre chiot. Les nœuds à l’extérieur du canal peuvent être supprimés facilement en trempant les poils dans un après-shampoing pendant quelques minutes et en les brossant doucement pour enlever les nœuds.

Vérifiez les oreilles après le jeu – Vérifiez s’il n’y a pas de piqûre d’insectes et des choses comme des queues de renard prises dans l’oreille. Soignez une piqûre d’insecte avec de Peroxide dilué et un peu de Néosporine. Demandez à votre vétérinaire d’enlever toute obstruction comme les queues de renard.

Soigner les infections auriculaires

Emmenez votre chiot chez le vétérinaire – Il est d’habitude recommandé d’emmener votre chiot chez le vétérinaire au moindre signe d’infection auriculaire. C’est parce que, si une infection auriculaire n’est pas soignée rapidement, elle peut se transformer en quelque chose de grave. Votre vétérinaire prescrira sans doute des antibiotiques et/ou une crème anti-bactérienne.

Soigner à la maison – Si vous décidez de soigner l’infection à la maison, attendez au maximum une semaine avant d’appeler le vétérinaire si cela ne s’améliore pas. Chez vous, vous pouvez laver l’oreille de votre chien avec une dose de vinaigre blanc et une dose d’eau. Vous pouvez aussi donner un coup de fouet au système immunitaire de votre chiot en lui faisant prendre 100 mg de Vitamine C par jour.

Calmer la douleur – Votre chiot récupère d’une infection auriculaire, mais vous pouvez aider en appliquant des compresses chaudes sur l’oreille de votre chiot, comme une serviette trempée dans l’eau chaude. Vous pouvez également demandez un antidouleur à votre vétérinaire. Ne donnez pas d’aspirine à votre chiot parce qu’elle ne contient pas les enzymes nécessaires pour être efficace.

Ce n’est pas compliqué de vous assurer que les oreilles de votre chiot restent propres. En les lavant une fois par semaine et vérifiant tout signe d’infection, vous pouvez éviter une infection auriculaire ou en sortir rapidement. Si les infections auriculaires sont récurrentes, il faut revoir votre stratégie de soins. Emmenez-vous votre chiot chez le vétérinaire pour les soins, ce qui en général évite les rechutes ? Donnez-vous de bons aliments à votre chiot ? Votre chiot a-t-il besoin de compléments alimentaires pour donner un coup de fouet à son système immunitaire (si vous ne savez pas, demandez conseil à votre vétérinaire) ?

Certes une infection auriculaire peut paraître peu importante, mais si elle n’est pas soignée, elle peut entraîner la mort et, du moins, faire souffrir beaucoup votre chiot. Et la prochaine fois que votre chiot se secoue la tête, ce qui peut être assez amusant à regarder, prenez ce mouvement très au sérieux. Autrement, le vétérinaire ne sera pas content du tout.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.