Un cours d’obéissance convient-il à mon chien ?

Chien cours obéissance

La plupart des chiens peuvent profiter considérablement d’un cours de dressage à l’obéissance bien fait. « La plupart des chiens » et « bien fait » sont des expressions génératrices. Un cours d’obéissance convient-il à mon chien ? Comment évaluez-vous un dresseur à l’obéissance de base pour votre chien ? Même les propriétaires de chien qui ont de l’expérience peuvent souvent bénéficier de quelques conseils d’expert sur la manière de dresser un chien, et un bon dresseur doit vous donner un feedback précieux sur la façon d’améliorer vos capacités de dressage.

Toutefois, tous les chiens ne sont pas prêts pour un cours de groupe et certains peuvent préférer des cours individuels. Trouver un bon dresseur et savoir quel type de services peut profiter à votre chien est la clé de la réussite de l’éducation que vous voulez lui donner.

Choisir un cours de dressage à l’obéissance pour votre chien

  • Choisir le bon dresseur peut souvent être un processus frustrant – Le dressage des chiens n’est pas un secteur réglementé et de ce fait n’importe qui peut se faire des cartes de visite et se vendre comme dresseur de chiens, comportementaliste ou « psychologue », aucune expérience ou formation n’est requise. Il est interdit de couper les cheveux ou de poser de faux ongles sans licence, et il est parfois effrayant que pour éduquer un chien aucun certificat ne soit requis. Cela vaut la peine de prendre son temps pour trouver le bon éducateur. Ci-dessous des endroits où vous pouvez trouver des recommandations sur les éducateurs canins :
  • Les parcs fréquentés par les chiens – regardez si les chiens sont gais, bien élevés et confiants. Demandez aux maîtres si ces chiens sont dressés par un professionnel. Si tel est le cas, demandez des renseignements et prenez note de leur recommandation. Puis appelez ou envoyez un courriel !
  • Vérifiez sur le site de la société canine ou de l’association professionnelle des vétérinaires pour trouver un éducateur. Vérifiez aussi les clubs canins et téléphonez localement pour trouver un dresseur. Allez voir sur place, prenez une leçon d’essai.
  • Utilisez les pages jaunes : posez des questions sur les méthodes employées par les divers éducateurs locaux. Renseignez-vous auprès des vétérinaires, des clients et des collègues et allez les voir. Demandez vers quels éducateurs ils se tournent et les éducateurs qui viennent chez eux – et explorez ces renseignements ! Renseignez-vous sur la formation et l’expérience et ne vous sentez pas coupable de faire le difficile, vous êtes le patron et les voyez pour leur confier un travail et c’est le comportement et le moral de votre chien qui est en jeu. Les problèmes comportementaux sont la première cause d’euthanasie et d’abandon, soyez donc vigilant dans votre choix !

Si vous êtes satisfait après avoir parlé au téléphone à l’éducateur, demandez à assister à un cours. Si un éducateur refuse, allez voir ailleurs. Lorsque vous allez voir un cours, parlez aux personnes de leurs expériences de cours et observez les chiens – sont-ils heureux, avides de travailler, leur corps s’exprime-t-il, ont-ils le regard vif, et battent-ils joyeusement de la queue ? Les chiens et leur maître doivent aimer l’éducation dans un cours bien conçu.

Eduquer un chiot à l’obéissance

Si vous avez un chiot, il est conseillé de chercher un cours qui mette l’accent sur la socialisation et la prévention des problèmes de comportement. A ce stade du développement, la socialisation, le développement des capacités adéquates d’interaction et la prévention des problèmes de comportement (c’est le moment de prévenir des problèmes de comportement courants comme les aboiements intempestifs, le fait de sauter sur les gens, tirer sur la laisse, mordre/mordiller et des problèmes plus graves comme l’agressivité ou la réactivité qui sont tous souvent liés à une socialisation inadéquate du chiot et à une éducation inappropriée) sont plus importants que l’obéissance.

Ce que vous devez rechercher : une grande importance accordée à la socialisation, des jeux adaptés et des salutations polies, des exercices pour acquérir de la confiance, plutôt que des comportements d’obéissance pour votre chiot.

Un cours d’obéissance convient-il à votre chien ?

Tous les chiens ne sont pas de bons candidats pour des cours de groupe. Dans ce cas, ces chiens profitent souvent de cours privés et ensuite ils sont nombreux à pouvoir rejoindre un cours de groupe par la suite.

  • Les chiens qui ont de sérieux problèmes de comportements, y compris l’agressivité, la réactivité, l’anxiété quand on les laisse seuls qui les mène à détruire des objets, ou la peur extrême peuvent souvent être corrigées par des cours individuels qui permettent une attention toute particulière.
  • Les chiens qui souffrent de maladies ou de parasites qui peuvent se transmettre à d’autres chiens ne peuvent participer à un cours de groupe avant que le vétérinaire les déclare guéris.
  • Les maladies comportementales et physiques sont de bonnes raisons qui doivent vous pousser à trouver des cours particuliers pour votre chien.

Ces cours particuliers vont aussi permettre à un éducateur professionnel du comportement de structurer le dressage pour répondre aux besoins de votre chien.

Lorsque vous jaugez un professionnel du comportement pour travailler sur de graves problèmes comportementaux, vous ne devez pas hésiter à faire le difficile. Assurez-vous de poser toutes les bonnes questions et demandez des références par rapport à vos préoccupations comportementales spécifiques – si votre chien est agressif ou souffre d’anxiété lorsque vous le laissez seul, demandez des références aux clients qui ont fait appel à cet éducateur pour travailler avec un chien qui avait les mêmes problèmes.

Les chiens qui souffrent d’anxiété lorsque vous les laissez seuls sont souvent parfaits dans un cours de groupe avec leur maître, mais ils peuvent avoir besoin de cours particuliers pour gérer ce problème d’anxiété spécifique. Les chiens agressifs ou réactifs peuvent avoir besoin de nombreux cours particuliers avant de se sentir à l’aise suffisamment pour travailler en groupe.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *